• The double - un film de Richard Ayoade (2013)

    Sortie en salle le 13 août 2014

    The double - un film de Richard Ayoade (2013)Lors de sa première semaine de sortie française, le film "tournait" dans six salles de cinéma à Paris. Si je voulais voir ce film, il était préférable que je ne tarde pas trop...  et finalement je regrette nullement de l'avoir vu tant "The double" a une personnalité très forte.

    Nous sommes à la fin des années 70, début des années 80, peut-être. Enfin c'est difficile à savoir. Simon (Jesse Eisenberg) travaille dans une entreprise depuis 7 ans. Personne ne le remarque, tellement il est discret. C'est un jeune homme très timide, mal dans sa peau, qui a très peu d'interraction avec son entourage. Il n'ose pas, il se retient en permanence. Il est amoureux d'Hannah (Mia Wasikowska), une collègue qui habite dans l'immeuble situé en face du sien, mais n'ose lui avouer quoique ce soit. Le soir, après le travail, il l'observe dans son télescope. 

    Les première images du film nous amène dans un train/métro dans lequel Simon est assis sur une banquette. Un homme lui demande de partir car il est à sa place alors que le wagon est vide. Simon ne comprends pas mais au lieu de lui demander des explications, il se lève pour lui laisser la place. Au moment de sortir du train, un homme gène le passage de la sortie en montant de la marchandise. Au lieu de lui demander de se pousser pendant quelques secondes pour pouvoir descendre ou tout simplement se rendre vers une autre porte de sortie, il attend sans prendre d'initiative. Il parvient juste à temps à descendre mais les portes se rabattent sur sa sacoche qui part avec le train ! James perd ainsi ses papiers. Au travail, il se retrouve donc sans badge d'entrée. Le gardien ne veut pas le faire entrer prétextant qu'il est sans badge et qu'il ne le connait pas. Simon reste dans sa passivité et obtient juste un badge temporaire d'une journée. Chaque jour il devra justifier son identité auprès d'un gardien zélé. Il travaille dans la boite depuis 7 ans et pourtant il est un parfait inconnu pour la plupart des personnes avec lesquelles ils travaillent. 

    Un nouveau collègue, James, arrive dans son service, un parfait sosie de Simon mais seul ce dernier s'en rend compte, étonnant, non ?  Le même physique mais la personnalité est tout autre. Il est sûr de lui, plaisante avec assurance, séduit tout le monde et va se servir de Simon pour monter les échelons. Au début, Simon est heureux de faire sa connaissance, d'échanger avec lui mais il va vite se rendre compte que c'est un manipulateur qui va voler son travail (pour se faire bien voir par le chef) et séduire Hannah.

    The double - un film de Richard Ayoade (2013)

    L'ambiance du film est sombre, glauque, tragique. Pas de place à la gaité, ni au plaisir : si on est sur Terre, c'est pour souffrir ! Simon est un individu en souffrance qui ne supporte plus la solitude et de ne pas être vu, ni reconnu dans son travail. Hannah aussi souffre de la solitude. On dirait deux êtres dictés par le règne du travail. Aucune distraction, aucun sentiment de bien être ne franchit le pas de leur appartement. Pour symboliser le mal-être de Simon, le réalisateur met en scène des petits événements comme la porte de l'ascenseur qui ne veut jamais se fermer lorsque Simon est à l'intérieur, ces bruits de tuyoteries agaçants, toute la maladresse qui l'empêche d'être plus sûr de lui. C'est par moment risible devant tant d'effets négatifs mais ces rires sont jaunes. 

    Mais finalement qui est James, le double de Simon ? Pourquoi personneThe double - un film de Richard Ayoade (2013) ne se rend compte qu'ils se ressemblent physiquement comme deux gouttes d'eau ? Est-ce que Simon ne sombre pas dans la schizophrénie après tant d'année de souffrance liée à la solitude ? Est-ce que James est réel ?

    En regardant ce film, j'ai pensé un peu à "Mulholland drive" de David Lynch à cause de son étrangeté, son côté fantastique et toute la difficulté à comprendre la complexité des personnages (Simon et James). A ce propos, je n'ai toujours pas compris la fin de "Mulholland drive". :-( Il y a aussi un petit quelque chose de "Brasil" avec ce côté totalitaire dans ces collègues de travail mais en bien moins loufoque. Je citerai aussi "Bleak moments" de Mike Leigh par son aspect très sombre et froid ainsi que par la timidité excessive des principaux personnages.

    Jesse Eisenberg joue deux rôles (vous m'avez suivi, hein ?) qui sont opposés l'un de l'autre avec une parfaite maîtrise. Il fait (presque) le film à lui tout seul ! N'oublions pas non plus la bonne prestation de Mia Wasikowska dans son rôle de paumée. Les rôles secondaires sont assez anecdotiques et volontairement caricaturaux. 

    Je vous aurai prévenu, n'allez pas voir "The double" pour rigoler. Nous n'avons pas affaire à une comédie mais à un drame, un thriller psychologique qui peut s'apparenter aussi à du fantastique. C'est froid, très froid, triste, sombre, comme du Gothic ou du Doom-Metal dépressif ! :-) Ca m'a plu !

    The double - un film de Richard Ayoade (2013)

    Bande annonce :


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :