• Red Rose - un film de Sepideh Farsi (2014)

    Sortie en salle le 8 septembre 2015

    Red Rose - un film de Sepideh Farsi (2014)"Téhéran, juin 2009, au lendemain de l'élection présidentielle usurpée. Le tumulte d'une ville qui tangue sous la "Vague verte" de contestation. Un appartement comme lieu de refuge. 

    Un homme et une femme de deux générations différentes. Un téléphone portable et un ordinateur pour relayer les nouvelles de la révolte.

    Une histoire d'amour qui bouleversera le cours de deux existences."

    Durant les manifestations de protestation suite à la réélection truquée de Mahmoud Ahmadinejad et face à la police ultra répressive, un petit groupe de jeune manifestant-e-s se réfugie dans un immeuble. Ali, la cinquantaine, leur ouvre la porte de son appartement. Le groupe reste jusqu'à ce que les policiers repartent de l'immeuble. Quelques instants plus tard, Sara, une des manifestantes, sonne à l'interphone d'Ali prétextant d'avoir oublié son téléphone portable chez lui. De là, va naître entre les deux personnages une histoire d'amour, au début portée par des intérêts puis des liens forts vont se créer. Sara filme les manifestations et télécharge les films sur internet afin de les tweeter. Un moyen pour elle de faire perdurer les contestations et de s'engager dans un mouvement émancipateur malgré les risques de représailles. Elle utilise l'ordinateur et la connexion internet d'Ali. Sara milite dans la rue et croit qu'il est possible de changer les choses, d'amener l'Iran vers une démocratie tandis qu'Ali, lui qui a milité durant la révolution de 1979, ne veut pas s'engager à nouveau : il l ne croit plus aux changements. Entre les deux, une génération les sépare, la fougue et l'espoir de la jeunesse d'un côté et le lot de désillusions de l'autre côté. Dans l'attitude d'Ali, on sent un homme résigné qui vit reclus. Il doit partir vivre à l'étranger rejoindre (on imagine) sa femme mais il a dû mal à prendre des initiatives. Il ne sort pas de chez lui, se faisant livrer tout le nécessaire du quotidien par un coursier. Sara est le contraire, pleine de fougue, d'espoir, d'envie mais on imagine qu'Ali a pu être pareil dans sa jeunesse et que des événements tragiques l'ont amené à ne plus croire en grand chose.

    Red Rose - un film de Sepideh Farsi (2014)

    Toute la durée du film se passe dans un huit clôt, dans l'appartement d'Ali. Les manifestations ne sont que suggérées en fond sonore et avec quelques images d'archives. Le film nous en dit long sur le peu de liberté qu'ont les iranien-en, sur la répression, sur la condition des femmes. "Red rose" a été tourné en Grèce car il aurait été impossible pour Sepideh Farsi qui réalise son cinquième long-métrage, d'obtenir la permission de réaliser un film qui traite, entre autres, de répression en Iran.

    Les sujets abordés ne pouvaient me laisser indifférente et j'attendais beaucoup de "Red rose". Je suis ressortie de la projection un peu déçue ayant eu du mal à apprécier les deux personnages principaux. D'un côté trop froid, trop perdu et de l'autre trop opportuniste, trop irréfléchi. Hormis la fin déroutante mais finalement pas si étonnante, il manquait le quelque chose pour faire jouer mes émotions, dommage. Malgré tout, rien que l'évocation de la révolution iranienne de 1979, le mouvement de protestation de 2009, le personnage de Sara qui se "bat" pour une société plus juste font que ce film mérite d'être vu. Un film ne changera pas la face du monde mais il peut faire semer des graines. Le cinéma iranien a la chance d'avoir de nombreux et nombreuses cinéastes qui se servent de leur art pour donner matière à réflexion dans leurs films malgré la censure et les risques de répression. Je sais, je me répète !

    Avec Mina Kavani, Vassilis Koukalani, Shabnam Tolouei, Babak Farahani, Javad Djavahery, Rezvan Zandieh, Shirin Maanian...

    Red Rose - un film de Sepideh Farsi (2014)

    Bande annonce :


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :