• Massacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974)

    Version restaurée sortie en salle le 29 octobre 2014

    Massacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974)Quarante ans après sa sortie, "Massacre à la tronçonneuse" s'est fait un nouveau lifting avec une version restaurée 4K inédite. Une grande avant première s'est déroulée le mardi 23 septembre dernier au Grand Rex de Paris, rassemblant 2.800 personnes dont Tobe Hooper himself (estimation du magazine Mad Movies d'octobre 2014, numéro 278, qui consacre la couverture et 14 pages d'interviews et d'articles sur le film). La sortie nationale s'est déroulée le 29 octobre, soit deux jours avant Halloween, n'y voyez pas de coïncidence. :-)

    Ma rencontre avec le film s'est déroulée il y a une vingtaine d'années grâce à un cadeau d'anniversaire d'une amie qui m'avait offert la cassette VHS. Le film m'avait beaucoup marqué par son aspect glauque et oppressant. Mais 20-25 ans plus tard mes souvenirs étaient quasiment nuls hormis la terreur qu'il m'avait procuré. Il faut dire qu'à cette époque, peu de films d'horreur étaient passés devant mes yeux, juste quelques-uns à la télévision et "Massacre à la tronçonneuse" est particulièrement oppressant...

    Lundi 3 novembre 2014, séance de midi au MK2 Bibliothèque à Paris. Nous sommes deux personnes dans la salle de cinéma, je peux choisir aisément ma place d'autant plus que la salle est grande. Les séances du "matin" ont toujours autant de succès, on dirait ! Je vais pouvoir revoir le film tant attendu et qui a fait et qui fait toujours autant parler de lui.

    Un groupe de cinq jeunes adultes fait un périple en camionnette àMassacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974) travers le Texas, aux Etats-Unis. A la radio, ils/elles apprennent que dans la région un cimetière a été profané, celui-là même où le grand-père de Sally et Franklin est enterré. Le groupe s'arrête devant le cimetière. Sally apprend par le shérif que le corps de son grand-père n'a pas été touché. D'emblée, nous découvrons dans le cimetière une ambiance particulière en ce jour de pleine lune.

    Sur la route, le groupe prend un auto-stoppeur très étrange qui se taillade le doigt, veut en faire de même à Franklin. Il est mis illico-presto dehors. Peu de temps après, le fourgon qui commence à manquer de carburant, s'arrête devant une station service mais les cuves sont vides. Le propriétaire affirme qu'il sera livré dès le lendemain. Se faisant tard, le groupe décide de se rendre dans la maison des grands-parents décédés de Sally et Franklin et de repartir le lendemain matin une fois le plein fait. Les jeunes gens vont dans la maison délabrée sauf Franklin en fauteuil roulant qui est frustré de ne pouvoir monter dans la maison et se il sent surtout délaissé. Kirk et Pam prennent la direction d'un plan d'eau pour se baigner, là où Kranklin avait l'habitude de se rendre lorsqu'il était enfant. Mais l'eau a disparu. Au lieu de revenir sur leurs pas, ils continuent le chemin car ils entendent le bruit d'un groupe électrogène et pensent pouvoir acheter de l'essence. Le chemin les amène tout droit vers une maison isolée. Dans la maison Kirk se prend directement un coup de marteau dans la tête par un boucher. Le sort de Pam ne sera pas meilleur puisqu'elle sera empalée sur un croc de boucher. Inutile de vous dire la souffrance qu'elle a dû ressentir avant d'être tuée. Les frigos sont remplis de cadavre humains. Ne les voyant toujours pas revenir, Jerry décide d'aller les rejoindre au plan d'eau qui n'existe plus. Il arrive jusqu'à la maison...

    Massacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974)Aucune intention de ma part de vous spoiler le film aussi il est préférable de ne pas continuer le résumé même si je suis consciente que 95% des personnes qui liront cette chronique auront déjà vu "Massacre à la tronçonneuse". Entre la sortie du film en version restaurée, les DVD et le coffret DVD collector pour le 40ème anniversaire de "Massacre à la tronçonneuse" qui sortira le 29 novembre prochain, il est difficile de passer à côté ou sinon, c'est parce qu'on ne le veut pas.

    L'ambiance du film est très particulière, entre la musique angoissante du bruit de la tronçonneuse, le masque de Leatherface (le tueur-boucher), la tronçonneuse, la famille déglinguée de Leatherface, les cris permanents de Sally lorsqu'elle est poursuivie par Leatherface puis attachée sur une chaise lors d'un repas sordide et morbide. Dès le départ, on sent un côté très malsain de part l'ambiance oppressante, l'aspect complètement fou de l'événement. Un sentiment de gène même face à cette famille psychopathe qui tue des humain-e-s comme elle tuait auparavant des vaches. N'oublions pas que se trouve (ou se trouvait) dans la région un abattoir et que de nombreuses personnes y travaillaient, notamment la famille de Leatherface ("Leather" signifie "cuir"). Depuis, le chômage fait rage créant une grande précarité mais aussi beaucoup de mal-être et on imagine que la famille de Leatherface a sombré dans une folie meurtrière. Mais que penser également de l'abattage des vaches ? Au début du film dans la camionnette, le groupe de jeunes parle de l'abattoir de la région. Pam dit à un moment qu'il faudrait arrêter de tuer les animaux et Sally répond qu'elle aime trop la viande et qu'on devrait arrêter ce sujet de conversation. Tel est le raisonnement de beaucoup de personnes, comme si le goût pouvait intervenir dans l'éthique. Comme le fait de dire que l'on ne devrait plus (ou ne plus faire) tuer d'animaux dérange parce que cela remet beaucoup de choses en question individuellement et dans la société, la plupart des gens préfèrent ne pas aborder le sujet ou le dévier en trouvant des prétextes ridicules ou inappropriés ("j'aime trop la viande", par exemple). Le cannibalisme choque mais pas le fait d'exploiter, de maltraités, deMassacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974) tuer (en masse en l'occurrence) des animaux pour le plaisir gustatif de beaucoup d'humain-e-s. Un copain m'avait dit être devenu végétarien après avoir vu le film et je comprends maintenant pourquoi.

    "Massacre à la tronçonneuse" est un film d'horreur avec un aspect politique et social (l'abattoir est l'industrie du coin et sa fermeture cause beaucoup de dégâts économiques et psychologiques), une famille en dysfonctionnement comme il peut en exister beaucoup d'autres (sans être des psychopathes, bien entendu mais perturbées à cause d'une société où il est difficile de s'adapter, de trouver son chemin...). C'est un film dur mais non dénué d'humour, notamment la scène du repas familial qui est dans l'apogé du ridicule. Si vous avez peur de voir du sang, ne vous inquiétez, vous en verrez très peu ou même pas du tout, je ne sais plus. Ce qui fait peur, je me répète une nouvelle fois, c'est l'ambiance oppressante du début à la fin qui vous martèle dans la tête. Le bruit de la tronçonneuse, telle est la recette miracle trouvée par Tob Hooper mais ce n'est pas tout ! Je suis ressortie du cinéma en regardant autour de moi, ahah mais super ravie d'avoir vu une seconde fois ce film qui est un vrai régal et que j'ai regardé avec bien plus de plaisir que la première foie, époque et motivation différentes !

    Le film a eu une grosse censure à sa sortie en 1974, notamment en France. Il a été exclu des salles après une semaine de sortie. Il retrouva le chemin des cinéma 5 ans plus tard.

    Comme tout film à succès qui se respecte, "Massacre à la tronçonneuse" a eu plusieurs suites dont une seule de Tob Hooper : "Massacre à la tronçonneuse 2" en 1986, puis "Massacre à la tronçonneuse 3 : Leatherface" de Jeff Burr en 1990, "Massacre à la tronçonneuse : La Nouvelle Génération" de Kim Henkel en 1994, "Texas Chainsaw 3D" de John Luessenhop en 2013. Un remake "Massacre à la tronçonneuse" de Marcus Nispel en 2003 et une préquelle sur l'enfance de Leatherface "Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement" de Jonathan Liebesman en 2006. 

    A noter que Marilyn Burns (Sally) est décédée le 5 août 2014 à l'âge de 65 ans. :-(

    Avec Marilyn Burns (Sally), Paul A. Partain (Franklin), Teri McMinn (Pam), Allen Danziger (Jerry), William Vail (Kirk), Gunnar Hansen (Leatherface), Edwin Neal (auto-stoppeur), Jim Siedow (propirétaire de la station service)...

    Massacre à la tronçonneuse - film de Tobe Hooper (1974)

    Bande-annonce :


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :